Le Judo; c’est aussi des valeurs

Mardi 02 septembre 2022 Numéro 3

Le judo au Racing

Tout savoir sur le Judo

Le Judo; c’est aussi des valeurs
Code moral du Judo.

Le Judo, c’est aussi des valeurs  

« La modestie, c’est de parler de soi-même sans orgueil ». Être modeste, c’est savoir ne pas se vanter ou ne pas se glorifier chaque fois que l’on gagne. C’est aussi reconnaître quand on ne sait pas bien faire quelque chose et accepter de travailler et montrer nos points faibles. Écouter et accepter les reproches justifiés et en tenir compte. Néanmoins, la modestie c’est aussi se voir comme on est et ne pas se dévaloriser. La modestie n’est pas le contraire de la fierté, les deux sont donc compatibles.

« L’honneur, c’est être fidèle à la parole donnée ». C’est la valeur que tu montres, que tu partages avec ton entourage. Avoir de l’honneur, c’est quand tu réalises quelque chose que tu penses juste et que tu le montres aux yeux de tous. Pour avoir de l’honneur, il faut choisir avec précaution ces valeurs et agir en fonction d’elles. Avoir de l’honneur, c’est également permettre aux autres de compter sur toi.

« Sans respect, aucune confiance ne peut naître ». Le respect, c’est la mise en pratique de la politesse mais aussi la reconnaissance des valeurs des autres. Il faut aussi être modeste pour pouvoir admirer. On regarde, on se met à la place des autres et on admire ce qu’ils font de bien, c’est aussi une forme de respect.

Les valeurs complémentaires

Le meilleur emploi de l’énergie « Le meilleur emploi de l’énergie ». Ce principe parle de l’énergie mentale et physique. Il propose de résoudre le problème avec une solution pertinante ; il insite donc à la recherce constante et dynamique de la perfection.

 

Entraide et prospérité « Entraide et prospérité ». Chaque judoka réalise des progrès individuels mais ils passent quasiment tous par l’union de leur force et de celle des autres ainsi que par l’entraide.

triple valeur« Le grade du judoka est représenté par une triple valeur ». “Shin” correspond à la valeur morale. “Ghi” indique la valeur techniwue. Et “Tai”, la valeur corporelle. Ainsi, “Shin” est cité en 1er car, à lui seul, il donne un sens aux deux autres.

—— Lola Hajek ——–

Le code moral

Le judo est une activité sportive qui permet d’extérioriser ses émotions mais aussi de transmettre des valeurs. Ce sport permet à chaque personne qui le pratique d’améliorer sa maîtrise de soi et ainsi de pouvoir affirmer sa personnalité. Il possède, comme tous sports, des valeurs ; elles sont réunies dans « le Code Moral du Judo ».  Certaines de ces valeurs sont issues du Bushidô.

Les différentes valeurs

Le judoka doit s’efforcer d’appliquer sur le tatami, mais aussi dans la vie de tous les jours, ce code aux 8 valeurs : la modestie, la politesse, la sincérité, l’amitié, le contrôle de soi, le courage, le respect et l’honneur.

« La politesse, c’est le respect d’autrui ». La politesse c’est appliquer les règles de comportement qui sont apprises grâce à la famille, mais aussi à l’école ou au dojo. Être poli, c’est respecter systématiquement l’emploi des « mots magiques » : Bonjour, Au revoir, Pardon, S’il te plait, Merci. C’est aussi l’action de ne jamais insulter quelqu’un et de ne pas élever la voix pour parler. Une personne polie marque une attitude de respect envers les personnes plus âgées qu’elle. Il est important d’être poli car c’est le seul moyen d’entrer en contact avec les autres, que ce soient des adultes, des amis ou des camarades.

« Le courage, c’est faire ce qui est juste ». Une personne courageuse doit faire ce qu’elle croit juste, et pour cela être capable de prendre une décision et de respecter celle-ci. Le courage c’est agir, et cela inclut le combat contre ses peurs. Toute personne courageuse craint quelque chose, mais elle va être capable de surmonter cette peur parce qu’elle est courageuse. Le courage c’est également savoir reconnaître ses erreurs.

« L’amitié, c’est le plus pur des sentiments humains ». L’amitié c’est avant tout un sentiment très simple, qui nous rapproche. Être amis c’est être présent pour les uns et les autres dans les bons comme dans les mauvais moments. C’est aussi une motivation pour devenir meilleur, en recevant et en donnant. Être amis, cela signifie apprendre à connaître l’autre, communiquer avec lui, compter pour lui et compter sur lui. L’amitié se construit et se nourrit à l’aide de toutes les autres valeurs du code moral, pour pouvoir être vécu à la bonne hauteur. Le judo est un outil pour devenir un ami de meilleure qualité. En effet, les exercices proposés permettent de devenir plus courageux, plus patient, plus contrôlé mais aussi plus humain. L’amitié, ce n’est pas toujours facile à gérer mais il faut se battre pour la garder intact.

« Le contrôle de soi, c’est savoir se taire lorsque monte la colère ». Le contrôle de soi, c’est avant tout l’action de maîtriser ses réactions tout en suivant sa volonté. Mais c’est aussi apprendre à discuter de ce qui ne va pas dans le calme, tout en écoutant. Que l’on perde ou que l’on gagne, toujours avoir la même attitude, en restant agréable et juste avec tout le monde. Donc, il faut prendre son temps avant de réagir ou de parler, pour réfléchir à ce qui va se passer par la suite. Nous devons être capable de reconnaître quand nous sommes sous l’influence d’une émotion forte. Le judoka apprend à maîtriser ses émotions au même moment où il apprend à se déplacer dans un combat.

« La sincérité, c’est   parler sans déguiser sa pensée ». Une personne sincère est disposée à reconnaître la vérité, à faire connaître ce qu’on sent et pense sans vouloir tromper les autres ou soi-même. Et pour être une telle personne, il faut aimer la vérité. Ce n’est pas toujours facile d’assumer la vérité, mais le judo vous permet d’apprendre à le faire.

Laisser un commentaire